Apprenez à connaître les femmes historiques du Carbon County

Saviez-vous que le Wyoming n'était même pas un État lorsqu'il a décidé d'accorder le droit de vote aux femmes ? C'est exact : les femmes votent dans le Wyoming depuis 1869, lorsque les dames de la capitale de Cheyenne ont exigé une voix égale. Découvrez ci-dessous les histoires de certaines des femmes les plus légendaires du comté de Carbon, Wyoming.
Prepared By:

L’esprit pionnier de l’État de l’égalité persiste aujourd’hui, et cela n’est nulle part plus vrai que dans le comté de Carbon. Nous avons eu le plaisir de séjourner dans un certain nombre d’entreprises détenues et gérées par des femmes et il en existe des dizaines d’autres. Mais pour ceux qui souhaitent se plonger dans le passé du Wyoming et rencontrer les femmes qui l’ont façonné tout en se plongeant dans l’Ouest, nous avons sélectionné les personnages ci-dessous.

Cette histoire a été créée en partenariat avec Carbon County, Wyoming. Toutes les photos ci-dessous proviennent de la collection de Laura Webb Nichols, avec l’aimable autorisation du Grand Encampment Museum.

Lora Webb Nichols: la photographe la plus prolifique du comté de Carbon

Photo of Lora Webb Nichols
Lora Oldman avec Hospital Bunch, Ginger, et son poulain en 1911.

Aujourd’hui, quiconque possédant un téléphone portable est un photographe. Mais ce n’était pas le cas en 1899 ! Lora Webb Nichols était une femme emblématique du comté de Carbon qui a fait de la photographie sa profession et sa passion de toujours. Rédactrice en chef et éditrice de l’Encampment Echo et journaliste dévouée, Lora Webb Nichols a ajouté beaucoup de couleurs à la vie dans le comté de Carbon au début des années 1900. Au cours de sa vie, elle a travaillé comme propriétaire d’un restaurant, comme cheffe cuisinière dans un ranch local et comme directrice d’un orphelinat. Mais elle n’a jamais abandonné sa passion pour la photographie. En fait, au cours de ses dernières années, elle a continué à porter en permanence deux appareils photo sur elle.

La collection complète d’images de Nichols (24 000 négatifs au total) est désormais conservée au Grand Encampment Museum à Encampment, dans le Wyoming. 

Dr. Lillian Heath : La première femme médecin du Wyoming

Photo by Laura Webb Nichols
Sylvia Oldman assise sur le pipeline à ice hill en 1910.

La docteur Lillian Heath n’a pas suivi le modèle typique des femmes de l’Ouest dans les années 1890. Au lieu de s’occuper de la maison, elle a fait carrière dans la médecine, au grand dam de certains de ses patients, et même de sa propre mère. Malgré cela, la docteur Heath persévère et obtient son diplôme de médecine en 1893 – l’une des trois seules femmes de sa classe. Sa spécialité ? L’anesthésie et la chirurgie plastique, qui était, elle, une spécialité considérable à l’époque. La docteur Heath a un certain nombre d’histoires incroyables à raconter sur sa carrière de médecin, notamment celle d’avoir utilisé la calotte crânienne du célèbre hors-la-loi Big Nose George Parrot comme pot de fleurs. Une chose est sûre, la docteur Heath était une dure à cuire. Lorsque cela était nécessaire, elle parcourait jusqu’à 40 miles (64 km) à cheval pour soigner ses patients tout en portant son revolver de calibre 32 et en s’habillant en homme pour plus de sécurité. Une fois sa carrière médicale terminée, elle a continué à travailler comme mannequin (elle était un « 36 parfait » après tout). La docteur Heath est décédée à l’âge de 96 ans ; un dernier exploit qui témoigne autant de son caractère que de ses bons gènes.

Découvrez-en davantage sur la docteur Heath en visitant l’exposition permanente du Carbon County Museum à Rawlins. 

Les filles de la Lyre : Les premières femmes journalistes du Wyoming

Group Portrait by Laura Webb Nichols
A group on horses at Encampment in 1899.

Aînées de neuf enfants, les sœurs Gertrude Huntington Merrill et Laura Huntington Heath ont marqué de leur empreinte le comté de Carbon dans les années 1890. Ensemble, elles étaient rédactrices et propriétaires du Platte Valley Lyre, une gazette basée à Saratoga. Si les femmes rédactrices en chef n’étaient pas inconnues à l’époque, les sœurs Huntington étaient les premières dans le Wyoming. Chaque semaine, les jeunes femmes de 20 ans mettaient en page la gazette de quatre pages à la main. Il n’y avait pas de meilleur moment pour être dans le métier. Après tout, c’était une période passionnante de l’histoire du comté de Carbon. La Lyre rendait compte de la création de l’État du Wyoming, de l’ouverture de l’hôtel Wolf, du boom de l’exploitation du cuivre dans la ville voisine de Grand Encampment et bien plus encore. Les Huntington se sont même engagées dans une rivalité plutôt amicale avec l’autre gazette local, le Saratoga Sun. Elles ont même inclus une colonne intitulée « For Women and Home » (Pour les femmes et la maison) afin de souligner une perspective que le Sun, détenu par des hommes, n’avait pas. Bien que Gertrude et Laura n’aient publié la Lyre que jusqu’en 1902, la gazette reste une ressource précieuse pour les historiens et toute personne intéressée par les premières années du comté de Carbon.

Les numéros originaux sont à trouver et peuvent être appréciés au Grand Encampment Museum.

Edith Birchall : L’une des femmes les plus résilientes du comté de Carbon

Characters of Carbon County by Laura Webb Nichols
Lora Nichols à l’âge de 16 ans, le 6 janvier 1900, portant le chapeau de sa mère.
Le chien de Pankey serrant la main sur l’avenue Freeman à Encampment en 1910.

L’histoire d’Edith Birchall donne un aperçu des difficultés de la vie à la frontière. Immigrée dans le comté de Carbon en 1906, Edith Birchall est venue d’Angleterre avec son père et son frère alors qu’elle n’avait que 18 ans. Deux oncles les ont rejoints à Hanna pour travailler dans les mines de charbon l’année suivante. Seule femme de la famille, Birchall avait pour tâche de cuisiner pour les hommes et de tenir la maison en ordre, ce qui n’était pas une mince affaire, surtout dans les logements de la compagnie Union Pacific où l’espace était limité. Puis, un jour, le samedi 28 mars 1908, tout a changé. La famille était en train de jouer à l’intérieur lorsqu’elle a entendu une explosion. Les mineurs sont allés enquêter et Birchall est restée à la maison pour préparer le dîner de la soirée. Les hommes ne sont jamais rentrés pour manger. La mine avait à nouveau explosé, tuant 59 hommes au total , en faisant l’une des catastrophes minières les plus meurtrières de l’Histoire. Par la suite, Mme Birchall est restée à Hanna jusqu’à la fin de sa vie, ce qui témoigne de son courage de se retrouver seule dans un nouveau pays après avoir vécu une telle tragédie. 

Vous pouvez voir la tenue de deuil de Birchall et en apprendre davantage sur l’histoire des mines de charbon du comté de Carbon au Hanna Basin Museum.

Apprenez-en davantage sur des histoires comme celles-ci et d’autres encore sur les nombreux sites historiques du comté. Lorsque vous planifiez votre voyage dans le comté de Carbon pour marcher sur les traces de femmes comme celle-ci, de même pour y créer votre propre histoire, n’oubliez pas de voyager de manière sûre et responsable.

Other Places & Experiences

X

Best Kept Road Trip Secrets

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez des idées de road trip et des conseils pour vous aider à planifier votre prochain road trip américain !

Découvrez l'emplacement du joyau caché illustré ci-dessous dans notre prochaine newsletter!

Agree

Merci de vous inscrire à la lettre d'information "Best Kept Roard Trip Secrets" qui arrivera bientôt dans votre boîte aux lettres !

Pin It on Pinterest

Share Your Adventure